Salut À tous je m’appelle « Anonyme » et j’ai 24 ans, je vous partage une expérience faite avec Dieu.Il (Dieu) m’a toujours béni dans mes études et m’a toujours permis de les enchainer sans coupure, pourtant l’expérience que je m’apprête à vous raconter a bouleversé le cours de ce calme et paisible fleuve.

Après avoir été diplômé, je me suis mis à la recherche d’une université pour la suite de mes études. La question que je me posais n’était pas tant ce que j’allais étudier que où je le ferais. Une chose était sûre : « Je veux étudier à l’étranger». Les genoux aux sols et armé de patience comme à mon habitude, ce sont des mois de requêtes et d’intercessions qui sont monté à Dieu. Mais bizarrement, cette fois-ci, RIEN ! Les entretiens que je passais n’aboutissaient pas. Souvent c’était dû à peu de chose, mais ce sont ces petits détails qui scellent le sort du candidat dit-on….

J’avais compris que Dieu éprouvait ma foi, mais comprendre cela ne rendait pas plus agréable cette période d’attente et de recherche.
Au bout d’un an, ma persévérance a payé. A force d’envoyer des lettres de motivation et des CV çà et là, je reçois le retour positif d’un professeur qui m’invite directement à venir étudier dans son université. « Blobloblo ! Enfin !….il était temps ! » Pensais-je, avant de recevoir le lendemain un mail de ce même professeur m’expliquant que ce ne serait finalement pas possible parce que ce jour-là était la date limite pour s’inscrire à cette université.

C’était la goutte d’eau qui a fait déborder le vase ! Allongé sur mon lit, le visage vers le ciel je n’ai pas pu m’empêcher de me plaindre à DIEU: « A quoi ça sert de m’ouvrir des portes si c’est pour me les refermer !! ». En vérité, cette plainte ne faisait que traduire mon manque de foi. Le jour suivant la réception de ce mail, le professeur en question m’envoie un nouveau mail qui allait me valoir des excuses auprès de Dieu : « J’ai demandé à l’administration de repousser la date limite d’inscription pour que tu ais le temps de t’inscrire. Tu as 24h pour soumettre ton dossier d’inscription». C’était juste incroyable ce qui se passait, en implorant le pardon de Dieu pour mon incrédulité, j’ai aussi réalisé que lorsque le seigneur ouvre une porte, personne ne peut la fermer.

Les 24 heures qui ont suivi, n’ont pas été de tout repos. Si je disposais d’une journée pour rédiger ce dossier c’est bien parce qu’il y avait de quoi faire ! Compte tenu du décalage horaire qui me séparait de mon université, j’ai dû travailler sur mon dossier jusqu’à 5h du matin avant de faire une sieste et de le soumettre à 10h par mail. Là encore, une barrière semblait se dresser devant moi, puisque la plateforme internet de l’université ne permettait plus de réaliser le paiement des frais nécessaires à l’inscription. « Que faire ?! », Une fois de plus Dieu est intervenu au travers de ce professeur qui s’est proposé de payer, de sa poche, les frais d’inscription ( moyennant un remboursement ultérieur bien sur ^^’). L’intervention de ce professeur, ne pouvait être guidé par autre chose que l’esprit de Dieu car je ne connais, ni n’ai entendu le récit de personne ayant payer les frais d’inscriptions d’un étudiant étranger après n’avoir échangé avec lui que 2 mails !! Qu’avais-je fait pour autant inspirer confiance à ce professeur ? Rien de spécial mais lorsque le seigneur ouvre une porte, personne ne peut la fermer.

J’en étais sûr, Dieu avait choisi que j’étudie dans cette université et pas une autre !!
Mon dossier enfin soumis, quelques semaines passent avant que je n’ai à passer un entretient. Cet entretient était très important car là où l’inscription faisait office de formalité, l’entretient, lui, viendrait sceller mon sort quant à mon avenir dans cette université. Il avait été prévu par vidéo conférence. Donc depuis chez moi je pourrais communiquer avec mes examinateurs situés à l’autre bout du monde. Ne voilà-t-il pas qu’une semaine avant le jour fatidique le professeur m’envoie un mail pour m’annoncer que l’entretient ne pourrait se tenir autrement qu’en présentiel. « Il fallait faire la demande un mois à l’avance pour avoir l’autorisation de faire l’entretient par vidéo conférence » me dit-il. Comment aurais-je pu faire la demande un mois à l’avance vu que j’avais candidaté de justesse ?! Ça a été pour moi un vrai coup dur, puisqu’il ne me restait plus qu’une semaine pour décider si oui ou non je paierais un billet pour aller à l’autre bout du monde passer un entretient. Si l’issue de ce voyage était l’échec, ce serait non seulement une masse d’effort réduis à néant mais également une dépense d’argent « inutile ».

Après avoir passé un moment de prière avec mon père, il me conseilla d’y aller : « Il vaut mieux que tu y aille pour ne pas vivre dans le regret d’avoir manqué une potentielle chance en or ». C’est de cette manière que j’ai pris mon billet et ai fait le voyage jusqu’à cette université. Par la grâce de Dieu, l’entretient s’est formidablement passé et sur le chemin du retour, ce fameux professeur m’a mis dans la confidence : « La décision finale ne me revient pas, mais si cela ne dépendait que de moi, tu as réussie cet entretient ! ». Quel soulagement, Dieu m’adressait déjà là, un message pour me rassurer. Sur ce même élan, quelques semaines plus tard, c’est une réponse positive que j’ai reçu de la part de l’administration qui, après délibération validait ma candidature !
Je retiens de cette expérience que Dieu dirige le cours de la vie de chacun comme bon lui semble. Autant, les choses peuvent se passer relativement bien avec un rythme de prière classique, autant certaine fois des prières plus intenses et une foi inébranlable sont nécessaires. Au moment venu Dieu ouvre une porte que seul lui peut déplacer : la porte de la délivrance, la porte du réconfort, la porte qui correspond à l’exaucement de notre prière. Ce n’est qu’à ce moment que l’on comprend les raisons pour lesquelles la réponse s’est fait attendre. Ne perdez pas foi car Dieu a déjà choisi la porte qu’il ouvra pour vous ! Continuez dans la prière et la patience car la délivrance est proche.

God Is THERE, Si Dieu est là, sa présence fera la différence chers #CompagnonsAvecDieu

Un commentaire sur « UNE PORTE OUVERTE À L’AUTRE BOUT DU MONDE. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s